AccueilÉconomieJouy-en-Josas : des datacenters permettront de chauffer des ensembles immobiliers

Jouy-en-Josas : des datacenters permettront de chauffer des ensembles immobiliers

Le promoteur Coreal s’associe au spécialiste du stockage informatique TotaLinux pour chauffer ses futurs programmes d’habitation, grâce à l’énergie dégagée par des datacenters immergés.
Des programmes d'habitation chauffés par des datacenter.
© ITRIUM - Des programmes d'habitation chauffés par des datacenter.

Économie Publié le ,

Ce projet est parti de constat que la part du numérique dans les émissions mondiales de GES était de 3,5 % en 2021 et pourrait doubler d’ici 2025 (selon The Shift Project). Les datacenters, qui nécessitent des systèmes de climatisation et de refroidissement, occupent une part importante de ces émissions. Il est toutefois possible de récupérer l’énergie dégagée par ces sites, pour les reconvertir en d’autres usages, comme le chauffage des locaux résidentiels ou tertiaires.

C’est ce que souhaitent réaliser Coreal et TotaLinux, ce dernier ayant développé un procédé permettant de chauffer, de refroidir et d’assurer la fourniture d’eau chaude sanitaire des programmes résidentiels de Coreal. Un datacenter immergé sera installé dans l’immeuble à la place de la traditionnelle chaufferie. Le datacenter pourra aussi, en accord avec les communes, être raccordé au réseau de chauffage urbain pour distribuer l’énergie aux logements environnants ainsi qu’aux équipements municipaux (piscines, centres sportifs…).

Pour fournir l’énergie requise, les datacenters seront immergés selon le procédé d’Immersion Cooling (« refroidissement par immersion »), dont TotaLinuX, entreprise française basée dans la French Tech de Paris Saclay (à Jouy-en-Josas, détient la licence d’exploitation. Les serveurs qui dégagent une forte chaleur (effet Joule) seront refroidis par un fluide diélectrique (sans charges électriques propres), caloporteur, non toxique, inodore, biodégradable et ininflammable. L’installation de ce type de datacenters n’entraîne ni pollution sonore, ni consommation d’eau, ni émission de gaz à effet de serre. La technologie présente ainsi une empreinte carbone positive.

Situé à Jouy-en-Josas, ITrium 1, première réalisation du programme ITrium, sera aussi le premier bâtiment au monde à utiliser la technologie de l’Immersion Cooling. Ses 2 500 m² de bureaux et d’espaces de convivialité, de réunion et d’exposition seront chauffés grâce à un centre de données immergé. Le surplus de chaleur sera donné à la ville.

De nouveaux projets sont déjà prévus à l’horizon 2024-2025 avec ITrium 2, à Lannion, dans les Cotes-d’Armor. ITrium 3 à Montsoult (95) est également prévu d’ici 2024 et suivront ensuite ITrium 4, dans le Val-de-Marne, puis ITrium 5, à Trégueux (Cotes-d’Armor).

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 novembre 2022

Journal du29 novembre 2022

Journal du 22 novembre 2022

Journal du22 novembre 2022

Journal du 15 novembre 2022

Journal du15 novembre 2022

Journal du 08 novembre 2022

Journal du08 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?