AccueilSociétéJoséphine Baker, danseuse figure de la résistance entrera au panthéon le 30 novembre

Joséphine Baker, danseuse figure de la résistance entrera au panthéon le 30 novembre

La chanteuse et danseuse Joséphine Baker va devenir la sixième femme à entrer au panthéon. Elle était un symbole de la résistance et de la lutte antiraciste. Elle a vécu pendant près de vingt ans au Vésinet, dans les Yvelines.
Joséphine Baker, danseuse figure de la résistance entrera au panthéon le 30 novembre
© DR

Société Publié le ,

Emmanuel Macron l'a récemment annoncé, Joséphine Baker reposera au panthéon. Il s'agit de la sixième femme à obtenir ce privilège. Elle était une chanteuse et danseuse à succès, mais est également connue pour ses actions dans la résistance avec l'armée française, puis dans la lutte contre le racisme et pour les droits civiques aux États-Unis, aux côtés de Martin Luther King. Née américaine, l'artiste obtient la nationalité française en épousant Jean Lion, un homme d'affaires français, le 30 novembre1937. C'est d'ailleurs la date de leur mariage qui a été retenue pour rendre l'hommage à Joséphine Baker.

Ce n'est pas la première fois que la France rendra hommage à Joséphine Baker. En 1961, elle avait reçu la croix de guerre ainsi que la légion d'honneur à Milandes pour ses actions pendant la seconde guerre mondiale.

Si leur mariage fût de courte durée, son histoire d'amour avec la France a perduré bien après. L'artiste a résidé au Vésinet, commune des Yvelines entre 1929 et 1947 dans la Villa-Beau Chêne.

Dans cette villa, elle vivait accompagnée de nombreux animaux sauvages, notamment un léopard et plusieurs singes.

Elle avait également adopté douze enfants venant de tous les continents du globe. Ces derniers se félicitent de la décision de faire entrer leur mère au panthéon.

Son entrée au panthéon a notamment été déclenchée par une pétition, signée par plus de 37 000 personnes, dont des personnalités et notamment le chanteur Laurent Voulzy, l'actrice Line Renaud ou encore l'ancien ministre de la Culture Jack Lang.

L'Élysée a entendu cette demande et a annoncé dans un communiqué que Joséphine Baker serait panthéonisée le 30 novembre prochain pour son action dans la résistance, son talent d'artiste et ses combats pour la liberté et l'émancipation. Emmanuel Macron estime que cette femme disparue en 1975 mérite la reconnaissance de la patrie.

Après Sophie Berthelot, Marie Curie, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Germaine Tillion et Simone Veil, elle sera la sixième femme à reposer au panthéon et la 81e personne au total à reposer dans ce lieu historique.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?