AccueilÉconomieInvestissements internationaux 2021 : l’Île-de-France, première Région du pays
l’Île-de-France

Investissements internationaux 2021 : l’Île-de-France, première Région du pays

Avec 1/4 des projets d’investissements étrangers (IDE) et des emplois, la Région est la première région de France.
Investissements internationaux 2021 : l’Île-de-France, première Région du pays
© Adobe Stock

Économie Publié le ,

L’Île-de-France a accueilli 404 investissements internationaux en 2021, soit une augmentation de 20 % par rapport à 2020. Près de 10 200 nouveaux emplois ont été créés, dans le contexte de crise sanitaire. Parmi les 404 investissements, 286 projets correspondent à la création de nouvelles structures et 118 projets à des extensions. En raison de la crise sanitaire, les créations avaient baissé de 30 % entre 2019 et 2020, elles augmentent de 27 % en 2021. Au total, 71 % des projets et 55 % des emplois sont générés par des primo implantations.

« Les excellents résultats du bilan 2021, après le record de 2020, confirment l’attractivité de la Région et sa position de porte d’entrée naturelle pour les entreprises internationales souhaitant investir sur le marché européen. L’Île-de-France accueille 25 % des projets d’investissements étrangers de la France et 24 % des emplois qu’ils génèrent. Près de 100 communes franciliennes ont bénéficié de ces investissements en 2021, grâce à la politique de rééquilibrage territoriale des projets d’implantation menée par Choose Paris Region et la Région », souligne Alexandra Dublanche, présidente de Choose Paris Region (CPR).

R&D et investissements stratégique

Les emplois franciliens dans les centres de décision ont doublé par rapport à 2020. C’est davantage que l’augmentation nationale (59 %). Les emplois dans la R&D augmentent quant à eux de 72 %, contre 16 % au niveau national.

Les projets d’investissements dans la R&D représentent 12 % du total de projets en 2021. Pour la première fois, ce secteur occupe la deuxième position par le nombre de projets, avec 50 IDE (+ 22 % par rapport à 2020), représentant 1 367 emplois. Le tiers des entreprises qui portent des investissements de R&D en France choisissent l’Île-de-France. Ces projets représentent près de la moitié (44 %) des emplois en R&D en France.

Aussi, 211 centres de décision se sont implantés en Île-de-France en 2021, ce qui représente plus de la moitié (52 %) du total des projets en 2021 et 40 % des emplois. Les emplois générés par les projets portés par les grands groupes (4 861) représentent près de la moitié (48 %) du total des emplois créés en 2021 (contre 33 % en 2020). Les entreprises de taille intermédiaire (ETI) représentent 14 % de projets et 19 % des emplois en 2021. Selon CPR, la Région est donc centre d’implantation privilégié en Europe pour les décideurs internationaux et les entreprises innovantes étrangères.

Une stratégie payante suite au Brexit

Avec 75% des projets des services financiers vers la France qui s’implantent en Île-de-France, et 5 116 emplois confirmés, la Région estime que ses initiatives ont payé. L’attractivité touche un large éventail d’activités financières : gestion d’actifs (30 % des projets et 11 % des emplois), banque (27 % des projets et 59 % des emplois), fintechs (15 % des projets et 10 % des emplois), assurance (8 % des projets et 6 % des emplois). Fin 2021, 203 projets avaient été confirmés pour l’Île-de-France dans le cadre du Brexit. Les principaux secteurs sont la finance (60% des projets et 67 % des emplois) et les autres activités de service et de conseil (10 % des projets et 14 % des emplois). Il s’agit, pour CPR, d’une preuve de la polyvalence de l’Île-de-France en tant que grande place financière européenne.

Il faut savoir que près de 600 000 Franciliens travaillent pour un groupe étranger, soit un emploi sur six. Les projets internationaux accueillis en 2021 ont, par ailleurs, bénéficié à 99 communes en 2021. Le nombre de projets qui s’implantent dans les communes de la grande couronne continue d’augmenter (+80 %), tout comme pour la petite couronne (+ 7 %), sans que les chiffres pour Paris (+ 11%) ne diminuent. Le nombre de projets a augmenté dans tous les départements de la petite et la grande couronne et ils ont doublé dans les Yvelines et dans le Val d’Oise.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 13 septembre 2022

Journal du13 septembre 2022

Journal du 06 septembre 2022

Journal du06 septembre 2022

Journal du 30 août 2022

Journal du30 août 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?