AccueilÉconomieImmobilier : les villes les plus prisées des Yvelines et d'Essonne

Immobilier : les villes les plus prisées des Yvelines et d'Essonne

Le Figaro Immobilier a dressé un palmarès des villes franciliennes devenues attractives suite aux confinements successifs.
Immobilier : les villes les plus prisées des Yvelines et d'Essonne
©Adobestock

Économie Publié le ,

Autant le volume d'offre, que l'évolution des prix, le niveau des équipements, les transports ou encore les espaces verts ont été évalués. Dans ce classement, le Figaro Immobilier s'est efforce de mesurer les premiers effets des mesures sanitaires, le besoin d'espace et le désir d'améliorer sa qualité de vie ayant été boostés.

Concernant le Département des Yvelines, c'est son chef-lieu, Versailles, qui est arrivé en tête du palmarès. La ville au « patrimoine naturel d'exception » affiche un prix du m2 atteignant en moyenne 7400 euros. Le Figaro Immobilier estime que sont « haut niveau d'équipements », « l'abondance de jardins » sont particulièrement prisés des acquéreurs. Et la tendance pourrait se renforcer avec la future gare du Grand Paris, qui reliera Versailles-Chantiers à l'aéroport d'Orly et desservira 10 gares. Avec « son importante activité équestre et son hippodrome, Maisons-Laffitte, « Cité du cheval située en bordure de Seine », arrive en deuxième position des villes yvelinoises, avec un prix moyen de 7000 euros par m2. Saint-Germain-en-Laye, sa voisine géographique, est aussi sa voisine de classement (avec la troisième place du palmarès). Ses espaces verts et ses équipements en font une commune prisée. Le Figaro Immobilier relève également les bons scores Villes du Vésinet et de Viroflay, dont les prix avoisinent les 7800 euros par m2.

En Essonne, c'est Orsay prend la tête du classement, ses équipements étant particulièrement compétitifs. Décrite comme la « place forte de la vallée de Chevreuse », Orsay jouit de son accessibilité, avec deux lignes du RER B, de son « environnement préservé », et de ses « pôles universitaires et scientifiques réputés ». Les prix, atteignant 4 300 euros le m2, sont stables depuis deux ans, mais devraient, selon le Figaro Immobilier, augmenter avec la construction de la gare du Grand Paris. Palaiseau, avec un prix du m2 qui atteint 4 200 euros en moyenne, prend la deuxième place du classement. Le passage du Grand Paris Express devrait également contribuer à faire monter les prix. Malgré une « pénurie de biens sur le marché », Epinay-sur-Orge et Yerres tirent leur épingle du jeu, avec des prix atteignant environ 3 500 euros le m2.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?