AccueilÉconomie« Il y a de très bonnes perspectives pour le commerce »
Covid-19

« Il y a de très bonnes perspectives pour le commerce »

Amicie du Réau, directrice du centre commercial Westfield Parly 2, a fait le point sur les mesures sanitaires mises en place pour lutter contre la propagation du virus SARS-CoV-2, alors que les soldes ont débuté.
« Il y a de très bonnes perspectives pour le commerce »
© AP

Économie Publié le , Propos recueillis par Quentin Clauzon

Quelles sont les mesures sanitaires que vous avez mises en place ?

Amicie du Réau : Le protocole sanitaire a été établi avec le concours de plusieurs organismes de référence, dont le CNRS et le comité scientifique de Bureau Veritas. Il repose sur trois piliers. D’abord, le dispositif physique, humain, que nous avons retravaillé eu égard au contexte. Il y a des agents de sécurité, assez visibles dans le centre, qui sont dotés des bâtons lumineux, pour veiller au respect de la distanciation sociale et des gestes barrières ainsi que du port du masque obligatoire. Cette distanciation se matérialise aussi par des sens de circulation qui ont été travaillés dans le centre commercial, avec des totems qui font office de rappel, et une signalétique suspendue lorsque c’est possible. Ce dispositif est complété de messages audio, diffusés toutes les 10 minutes et rappelant les gestes barrières et la distanciation sociale à respecter.

Le deuxième pilier, c’est de veiller à réellement renouveler l’air plusieurs fois par heure, via le contrôle de la qualité de l’air et plus précisément du taux de concentration de CO2. Nous avons développé une application qui nous permet, en temps réel, de vérifier que le seuil de 800 ppm n’est pas dépassé. C’est ce qui nous permet, le cas échéant, en prévention, de ventiler le centre, que ce soit de façon naturelle (en déclenchant par exemple des ouvrants, les issues de secours, …), ou mécanique (via des moteurs installés un peu partout dans le centre). Nous sommes capables de déclencher cette double ventilation pour apporter un air neuf et veiller à être toujours en-dessous du seuil réglementaire.

Combien aviez-vous de visiteurs avant la crise ? La fréquentation résiste ?

A. du R. : En 2019, nous avions plus de 12 millions de visites annuelles. Nous avons été contraints de fermer près de cinq mois ensuite. Durant les périodes d’ouverture, nous retrouvons les niveaux de 2019, mais si l’on compte les fermetures, l’impact est négatif.

Qu’attendez-vous des soldes de cet hiver ?

A. du R. : C’est dans tous les cas un temps fort du commerce. Sur le premier jour des soldes, par rapport à un mercredi classique, nous nous attendons à 20 % de fréquentation en plus. Nous prenons toutes les précautions possibles au niveau sanitaire en conséquence.

Des boutiques vont faire leur apparition prochainement ?

A. du R. : Je pourrais d’abord citer la boutique Fusalp, qui vient d’ouvrir. Ensuite, concernant les enseignes à venir, il y a K-Way, qui ouvrira non loin. Nous avons aussi la chance d’ouvrir, en mai prochain, un Café Joyeux. Il s’agit d’un restaurant qui promeut l’inclusion et embauche principalement les personnels handicapés. Ce sont les trois ouvertures principales.

Quels services avez-vous développés récemment ?

A. du R. : Parly 2 est un centre très « famille », avec des consignes par exemple, de vêtements et d’affaires que nous allons mettre en place assez rapidement. Vous pourrez déposer votre sac ou votre manteau dans une consigne qui se situera près de la réception. Nous avons aussi des services ouverts récemment pour la famille, dont des animaux à roulettes dédiés aux enfants. Nous proposons également des services plus ponctuels, comme les grooms (vêtus d’une veste similaire aux grooms d’hôtels, ces personnes portent les sacs de nos clients jusqu’à leur véhicule lors des périodes de fortes affluence). Nous avons également tout ce qui est lié à notre programme de fidélité, le Westfield Club, qui permet, depuis 2020, de cumuler des points à l’achat avec du “cashback“ à la clé, des cadeaux...

Proposez-vous du click and collect ?

A. du R. : La plupart des enseignes le proposent généralement dans leur boutique. Les restaurants travaillent par ailleurs avec une grande partie des acteurs de la livraison à domicile. Nous orchestrons l’arrivée de ces livreurs dans des zones particulières (une zone près de la partie restauration du centre est dédiée aux livreurs Uber Eats et Deliveroo).

Vous restez optimiste, malgré la crise ?

A. du R. : Il faut l’être. Avant la crise sanitaire, les perspectives étaient exceptionnelles pour Westfield Parly 2. Nous sortions d’années de travaux, le centre ayant été rénové suivant différentes phases. Nous nous trouvons, ici-même, dans la dernière partie ouverte à l’intérieur de la galerie marchande, en 2017 (face à la boutique Camaïeu, N.D.L.R.). Le cinéma UGC, avait fermé ses portes pendant plusieurs années, pour être entièrement déconstruit puis reconstruit et agrandi. C’est aujourd’hui un cinéma de 12 salles à la pointe de la technologie. Il a ouvert en juin 2019. La crise sanitaire est survenue très peu de temps après, ce qui nous a forcément pénalisé.

Donc effectivement, si le contexte sanitaire ne nous perturbe pas trop, nous sommes très optimistes sur la venue des clients. Nous le constatons, dès que le centre est ouvert, et que le contexte sanitaire ne se dégrade pas, les clients sont heureux de revivre une expérience physique. C’est tout à fait complémentaire des habitudes qu’ils ont pu prendre sur internet : ils se renseignent sur la toile, avant de venir ensuite dans le centre pour essayer et acheter en boutique. D’ailleurs, les enseignes se développent énormément en physique pour accueillir leurs clients. Nous sommes persuadés qu’il y a de très bonnes perspectives pour le commerce physique, nos centre commerciaux et Parly 2 en particulier.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 04 octobre 2022

Journal du04 octobre 2022

Journal du27 septembre 2022

Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 13 septembre 2022

Journal du13 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?