AccueilSociétéPlus de cent places d'accueil pour les élèves autistes ouvertes dès la rentrée

Plus de cent places d'accueil pour les élèves autistes ouvertes dès la rentrée

La région l'avait promis, elle a créé plus de cent places d'accueil pour les élèves atteint de troubles du développement neurologique. Ces places sont réparties sur tout le territoire régional et se divise en trois types de dispositif d'accueil et d'enseignement.
Plus de cent places d'accueil pour les élèves autistes ouvertes dès la rentrée
© Adobe Stock

Société Publié le ,

À la rentrée 2021, 106 nouvelles places supplémentaires seront ouvertes et accessibles sur le territoire francilien. Il s'agit de l'ouverture de huit unités d'enseignement maternelle autisme (UEMA), deux unités d'enseignement élémentaire autisme (UEEA) et 3 Dispositifs d'Autorégulations (DAR). Le nombre de places varie selon le dispositif.

La région s'était engagée à favoriser l'accueil des enfants ayant un trouble du développement neurologique. Selon l'étude d'impact conduite par IPSOS en février 2021, 91 % des répondants déclarent que leurs enfants suivent une scolarité et que 87 % d'entre eux sont scolarisés à plein temps. Par ailleurs, 53 % des parents vivant en Île-de-France considèrent que les besoins particuliers de leurs enfants sont pris en compte à l'école.

Dans les milieux périscolaires cependant, les résultats ne sont pas les mêmes, seulement un quart des sondés ont répondu favorablement à cette question.

Il existe différents dispositifs d'accueil scolaire pour les personnes ayant un trouble du développement neurologique. Tout d'abord, il est possible que l'élève suive les cours dans une classe ordinaire, accompagné par un AESH et une équipe de spécialistes (un éducateur, un psychologue, un psychomotricien, un orthophoniste…) Ces spécialistes peuvent intervenir pendant le temps scolaire.

Il y a également les Unités d'enseignement Maternelle Autisme (UEMA)

Unité d'Enseignement Maternelle Autisme (UEMA) ou Unité d'Enseignement Élémentaire Autisme (UEEA). Une classe animée par une équipe spécialement formée à l'autisme et aux bonnes pratiques recommandées par la Haute Autorité de Santé. L'équipe se compose en général d'un enseignant spécialisé, d'éducateurs, de psychologues, psychomotriciens et orthophonistes. Des temps d'inclusion en classe ordinaire leur sont également proposés.

Il existe également les dispositifs d'autorégulation (DAR). Il s'agit d'une nouvelle forme de scolarité inclusive : les enfants sont toujours à l'école dans leur classe « ordinaire » avec leurs camarades mais bénéficient, selon un programme individualisé, d'un enseignement « d'autorégulation ». Au sein de l'école, une pièce leur est dédiée où on leur apprend un ensemble de techniques pour améliorer leur attention, leur comportement et leurs émotions tout au long de la journée scolaire. Dès qu'ils se sentent prêts, ils rejoignent leurs cours.

Enfin, les Institut Médico-Educatifs accueillent les enfants qui, pour l'instant, ne peuvent pas s'inscrire dans le rythme d'une journée de classe en milieu ordinaire. L'établissement médicosocial qui les accueille organise des activités scolaires dans une unité d'enseignement avec un petit groupe d'élèves, en complément des activités éducatives ou rééducatives proposées par ailleurs.

Pour les UEMA, sept places par classe sont disponibles dans les écoles suivantes :

  • École Merlin (75011, Paris)
  • Groupe scolaire Jacques Chirac (77600, Bussy-Saint-Georges)
  • 78200, Mantes
  • École Les Dauphins (78000 Versailles)
  • École Les Minotaures (91080, Grigny)
  • École Les Cottages (92150, Suresnes)
  • École Françoise Dolto (93100, Montreuil)
  • 94110, Arcueil-Cachan

En UEEA, dix places sont disponibles à l'école rue de la Providence (75013, Paris) et à l'école Romain Rolland (93260, Les Lilas).

Enfin, dix places sont disponibles par classe dans les trois Dispositifs d'autorégulation suivants :

  • 77000, Meaux
  • École Saint-Exupéry (94190, Villeneuve-Saint-Georges)
  • Collège Mercier Saint-Paul (78250, Meulan en Yvelines)

Au niveau national, ce sont 89 classes et dispositifs qui vont être ouverts dès septembre. Cinquante en école maternelle, 39 en élémentaire. Parmi eux, 17 sont des nouveaux dispositifs d'autorégulation. Plus de 700 nouveaux élèves autistes feront ainsi la rentrée pour une scolarité à plein temps.

Le nombre de classes ouvertes pour les personnes autistes est en augmentation depuis plusieurs années. En trois ans, 216 classes ont été créées. La France en compte désormais 336 réparties sur l'ensemble du territoire.

La stratégie autisme a permis également le déploiement d'un réseau de professeurs ressources « troubles du spectre de l'autisme ». Leur mission est de conseiller et d'accompagner les professeurs qui les sollicitent. 51 ont été recrutés et formés à la rentrée 2019 et 50 pour une prise de poste à cette rentrée 2020. L'objectif est atteint : dès septembre, chaque département bénéficie d'un enseignant ressources TSA.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?