AccueilTerritoireGuyancourt : le groupement de maîtrise d’œuvre choisi pour la réhabilitation de la Halle Piano
Immobilier

Guyancourt : le groupement de maîtrise d’œuvre choisi pour la réhabilitation de la Halle Piano

L’Epa Paris-Saclay a attribué un accord-cadre de maîtrise d’œuvre au groupement Carriere Didier Gazeau.
Guyancourt : le groupement de maîtrise d’œuvre choisi pour la réhabilitation de la Halle Piano
© EPA Paris-Saclay/Marniquet-Aubuin/myluckypixel

Territoire Publié le ,

En accord avec l’agence Renzo Piano Building Workshop (RPBW), il a été convenu de préserver la frange Sud des halles (de quelque 8 800 m2 surface de plancher) et la tour de visée qui servait à tester les instruments développés autrefois dans l’usine. L’accord-cadre prévoit dans un premier temps une « réhabilitation sommaire des bâtiments » pour permettre leur ouverture « à brève échéance et à coût maîtrisé » notamment en recourant au réemploi. Une deuxième phase vise l’aménagement intérieur et l’accompagnement à l’installation des futurs preneurs/gestionnaires. La troisième phase verra la réhabilitation complète des bâtiments. Cette séquence pourra alors intégrer, par exemple, la réalisation de travaux destinés à pérenniser les activités testées et/ou la rénovation thermique de l’intégralité des enveloppes du bâtiment en adéquation avec le quartier qui le jouxtera.

La desserte programmée d’ici 2030 par la ligne 18 du Grand Paris Express, fait en effet du secteur dit de la « Gare Guyancourt - Saint-Quentin », autour de la future gare et du Technocentre Renault, un enjeu majeur de développement pour la ville de Guyancourt et l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, mais également l’un des secteurs stratégiques de l’opération d’intérêt national (OIN) Paris-Saclay.

Un appel à projets

A court terme, ce marché participe d’une dynamique plus globale qui vise à ouvrir au public le parc et les travées sud de la halle Piano, d’ici 2024. Cette consultation participe également à la préfiguration du quartier des Savoirs, objet d’une concertation préalable lancée par l’Epa et les collectivités au printemps 2021.

En effet, sans attendre l’arrivée de la gare du Grand Paris Express, il est attendu que la halle et son parc deviennent un lieu de destination, un espace singulier à la programmation mixte permettant un brassage de populations et une grande diversité d’usages.

La Halle pourrait accueillir des activités économiques, de loisirs et de restauration. Ainsi, l’EPA Paris-Saclay va lancer dans les prochains mois, en parallèle des études pour la réhabilitation de la Halle Piano, un appel à projets (AAP) pour sélectionner ses futurs occupants, dans le cadre de sa stratégie d’urbanisme transitoire à l’échelle de l’OIN, Paris-Saclay Version Bêta.

© EPA Paris-Saclay/Carlos Ayesta

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 04 octobre 2022

Journal du04 octobre 2022

Journal du27 septembre 2022

Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 13 septembre 2022

Journal du13 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?