AccueilTerritoireGuerre en Ukraine : Montigny-le-Bretonneux officialise son jumelage solidaire avec Dolyna

Guerre en Ukraine : Montigny-le-Bretonneux officialise son jumelage solidaire avec Dolyna

Après les villes de Bourges et de Cannes, Montigny elle aussi officialise un jumelage avec une ville ukrainienne. Il s’agit de Dolyna, ce sera son 7e jumelage.
Guerre en Ukraine : Montigny-le-Bretonneux officialise son jumelage solidaire avec Dolyna
© DR - Dolyna

Territoire Publié le ,

Montigny sera désormais liée à l’Ukraine. Après Bourges et Cannes, Montigny-le-Bretonneux a officialisé son jumelage avec Dolyna. Collecte, rassemblement citoyen, accompagnement de l’accueil collectif et individuel de réfugiés… La commune s’est engagée dès l’entame du conflit pour soutenir le peuple ukrainien. La ville a mis en place un partenariat fort dans la mise en œuvre de ses actions avec les associations locales “Perspectives ukrainiennes“ et la chorale “Achoriny“, dont le chef de chœur est originaire d’un village proche de Dolyna. C’est ainsi que le projet de jumelage est né.

Il ne s’agit pas du premier jumelage solidaire pour Montigny, qui s’était déjà liée, il y a presque 33 ans, à avec la ville roumaine de Lunca. « Depuis, la relation s’est concrétisée en un jumelage solide et des liens d’amitié forts entre les deux villes », explique la municipalité.

Forte de 20 000 habitants, Dolyna occupe une position centrale au sein de son agglomération, qui atteint 50 000 personnes. Il s’agit de l’une des plus anciennes villes de la région d’Ivano-Frankivsk (Xe siècle), située à l’ouest de l’Ukraine. La commune était également connue, durant le XIVe siècle, pour ses mines de sel. Elle est désormais résolument tournée vers l’agriculture biologique, les arbres fruitiers. Dolyna est aussi francophile : le français est la deuxième langue enseignée aux élèves de 7 à 19 ans au sein de l’une de ses écoles. Elle est par ailleurs jumelée avec une ville polonaise, une commune lituanienne et un quartier d’Istanbul.

Après plusieurs échanges, Lorrain Merckaert et son homologue Yvan Dyriv ont convenu de lancer dans un premier temps cette association solidaire. Une fois la guerre terminée, elle sera transformée en jumelage classique. De quoi laisser présager des actions en matière d’éducation, de sport, de culture notamment.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 17 mai 2022

Journal du17 mai 2022

Journal du 10 mai 2022

Journal du10 mai 2022

Journal du 03 mai 2022

Journal du03 mai 2022

Journal du 26 avril 2022

Journal du26 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?