AccueilTerritoireGroupe hospitalier Nord Essonne : Le projet d'établissement 2021-2025 modifié

Groupe hospitalier Nord Essonne : Le projet d'établissement 2021-2025 modifié

La crise sanitaire a poussé les parties prenantes à modifier le projet initialement prévu.
Groupe hospitalier Nord Essonne : Le projet d'établissement 2021-2025 modifié

Territoire Publié le ,

Rassemblant les sites de Juvisy-sur-Orge, Longjumeau et Orsay, l'EHPAD de Longjumeau et le site du Grand Mesnil, dédié à la psychiatrie, le Groupe hospitalier Nord Essonne (GHNE) couvre les besoins de plus de 400 000 habitants sur tout le Nord de l'Essonne. En 2024, les activités de médecine, de chirurgie et d'obstétrique déménageront pour rejoindre un nouvel hôpital unique, construit sur le plateau de Saclay. Ce projet avait reçu l'aval du ministère de la Santé en mai 2018.

Doté d'un plateau technique jugé exceptionnel (deux IRM, deux Scanner, un Pet Scan, deux Gamma Caméras…), il vise à attirer des talents et à rassembler des équipes médicales dans toutes les disciplines. Mais face à l'ampleur de la crise sanitaire actuelle, le projet initial a été renforcé de 416 à 473 lits et places. Il s'agit d'améliorer la capacité de réponse aux crises épidémiques, avec la création d'une unité de maladies infectieuses, d'une unité de crise et le renforcement de la capacité du service de réanimation. Mis à part la chirurgie, où les pratiques ambulatoires sont possibles, il n'est aujourd'hui plus envisageable, pour les partines prenantes, de fermer de lits. Aussi, les capacités du GHNE resteront donc les mêmes une fois ce projet sur pied.

Maintien des sites de proximité

Pour éviter également toute saturation de l'hôpital de Paris Saclay et maintenir l'égal accès de tous à des soins de qualité, les parties prenantes ont choisi de conserver une offre de proximité. Sur le site de Longjumeau, cette offre sera organisée autour d'un accueil d'Urgences, d'un CCSU, d'un SMUR, d'un pôle de médecine polyvalente et gériatrique, mais aussi d'un plateau ambulatoire de consultations et d'hospitalisations orientées vers les pathologies chroniques. Le site de Juvisy sera reconstruit, étendu et dédié aux personnes âgées et à la rééducation, dans le cadre d'une collaboration publique-privée où l'hôpital conservera une mission d'accueil des Urgences et un SMUR.

De nouveaux services créés

Sur le site de Paris Saclay, une unité dédiée à la prise en charge des adolescents sera créée, dès l'ouverture de l'hôpital. Une unité dite “kangourou” devrait permettre d'améliorer la prise en charge des mamans et des bébés en néonatalogie. A Orsay, l'hôpital de jour de la Maison de l'Yvette, qui restera dédié aux soins de suite et à la rééducation, sera étendu à de nouvelles disciplines. A Longjumeau, une unité d'hospitalisations dédiée à l'addictologie complètera le Centre ambulatoire qui fonctionne déjà sur Orsay.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?