AccueilSociétéGrève de sans-papiers, employés d’une filiale de La Poste

ESSONNE Grève de sans-papiers, employés d’une filiale de La Poste

Plusieurs dizaines d'étrangers en situation irrégulière employés par DPD (livraison de colis) ou d'autres filiales de La Poste ont entamé une grève au Coudray-Montceaux, dans l'espoir d'être régularisés.
Grève de sans-papiers, employés d’une filiale de La Poste
© DR

Société Publié le ,

Ils étaient une quarantaine à tenir le piquet de grève, selon les gendarmes. Les grévistes ont dénoncé par voie de communiqué une forme de « maltraitance (...) organisée par La Poste à travers une cascade de sous-traitance ». Ils pointent notamment des erreurs sur les fiches de paie, des heures non rémunérées et des « conditions de travail inhumaines » selon eux avec « 15 minutes pour le déchargement d'un camion ».

« Aucun lien entre les grévistes et DPD France ne peut être avéré à ce stade », a réagi La Poste auprès de l'AFP. « DPD France condamne le recours au travail illégal et les sociétés partenaires avec lesquelles elle travaille régulièrement lui garantissent le respect de l'ensemble de leurs obligations vis-à-vis de la législation », a-t-elle ajouté.

La plateforme de tri où ces employés grévistes travaillent en Essonne « est loin de tout », a commenté Christian Schweyer, membre du collectif des travailleurs sans-papiers de Vitry. « Certains sont obligés de marcher pendant une heure pour rallier Corbeil-Essonnes, puis prendre deux bus de nuit » pour rentrer chez eux.

 

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?