AccueilTerritoireGrand Bassin de Saint-Germain-en-Laye : la Fondation du patrimoine lance un appel aux dons

Grand Bassin de Saint-Germain-en-Laye : la Fondation du patrimoine lance un appel aux dons

Cette pièce d'eau du jardin du Château-Neuf de Saint-Germain-en-Laye, conçue par Le Nôtre, est présente sur plusieurs gravures d'époque, mais a subi les affres du temps, faute d'entretien.
Grand Bassin de Saint-Germain-en-Laye : la Fondation du patrimoine lance un appel aux dons
© Fondation du patrimoine

Territoire Publié le ,

Le château de Saint-Germain-en-Laye et son parc sont de véritables témoins de l'Histoire de France. Résidence royale, ils ont vu, notamment, s'y succéder François Ier et Henri II au XVIe siècle, Henri IV et Louis XIII au XVIIe siècle. Louis XIV y est né en 1638 et décide de rénover les lieux après qu'ils aient été délaissés. Il confie cette tâche au célèbre architecte André le Nôtre.

Avant son arrivée, les jardins du château de Saint-Germain-en-Laye sont largement composés d'arbres. À partir de 1663, le domaine changent du tout au tout et le jardinier laissera son empreinte légendaire : des parterres face au Château, des axes et des perspectives à l'infini, une vue dominante… Et un grand bassin. Depuis l'appartement royal, cette pièce d'eau est précédée de deux parterres. Puis, dans l'axe, on aperçoit l'orée de la forêt. Il ne reste aujourd'hui qu'un large cercle que l'on devine dans les graviers, Louis XIV ayant mis fin à l'aménagement du château en 1682, lors de son départ pour Versailles.

C'est suite aux travaux du Tram 13, projet qui traversera Saint-Germain-en-Laye et sa forêt, et qui disposera d'une correspondance avec le RER A sous le domaine du château, que la réhabilitation de la pièce d'eau a été mise au goût du jour. Un local à fontainerie souterrain sera installé à cette occasion, permettant ainsi le retour du bassin de 50 mètres de diamètre. D'un coût de 3 millions d'euros, les travaux devraient prendre fin au premier trimestre 2022.

La souscription publique, fixée à hauteur de 200 000 euros et lancée le 4 décembre dernier par la Fondation du Patrimoine, devrait permettre de redonner au parc du château, trait d'union entre la ville et la forêt, tout son éclat.

Elle est à retrouver sur www.fondation-patrimoine.org.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?