AccueilÉconomieGeoflex et C12 Quantum Electronics désignées lauréates

Geoflex et C12 Quantum Electronics désignées lauréates

Paris-Saclay Spring a de nouveau rassemblé le meilleur de l'innovation française durant deux jours, avec une participation toujours aussi marquée. Deux startups issues du Spring 50 ont également été distinguées par le prix du public et le prix du jury.
Geoflex et C12 Quantum Electronics désignées lauréates
© DR

Économie Publié le ,

Pari tenu pour cette nouvelle édition de Paris-Saclay Spring, qui se donne depuis 2018 l'ambition de réunir le meilleur de l'innovation française. Le succès a de nouveau été au rendez-vous en 2021, malgré une édition organisée à 100 % en ligne (hors circuits de l'innovation), l'événement réunissant durant deux jours investisseurs, start-up, directeurs R&D, représentants du monde académique, scientifique et économique du territoire. Cette année, l'idée était plus particulièrment de démontrer comment le modèle d'une communauté d'innovation peut permettre de résister à la crise économique.

Au total, Paris-Saclay Spring 2021 a réuni près de 1 800 participants français et internationaux, dont quelque 550 représentants de startups et PME innovantes, 280 représentants de grands groupes, 150 investisseurs ou représentants de fonds d'investissements et 400 partenaires. Plateau TV, conférences, rdv BtoB et BtoFi, pitch contests, salon virtuel avec cinq villages de l'innovation rassemblant près de 80 exposants dont 50 startups, grandes écoles et entreprises du territoires… La distance n'a pas empêché de réunir le meilleur de l'innovation du territoire.

Deux pépites primées

Parrainées par Gary Anssens, co-fondateur et CEO d'Alltricks, 10 startups issues du Spring 50 (la première sélection de 50 start-up prometteuses issues ou en lien avec l'écosystème Paris-Saclay), ont eu l'occasion de pitcher en direct du plateau TV. Elles vont être accompagnées pendant deux ans par la French Tech Paris-Saclay.

En clôture de la première journée, deux prix ont été attribués dans le cadre d'un concours de pitch : l'un décerné par le jury, constitué d'industriels et d'investisseurs partenaires de l'événement et présidé par Sara Thompson, Strategic Partnerships in Research & Innovation chez Danone Research, et l'autre par le public via un vote en ligne.

Le prix coup de coeur du public : C12 Quantum Electronics

Fondée en 2020 par deux frères jumeaux issus de l'Ecole polytechnique, cette startup développe des processeurs quantiques fiables et spécifiques à des applications, pour résoudre des problèmes industriels complexes, hors de portée des supercalculateurs les plus puissants. « Notre technologie réalisera des calculs quantiques avec une haute-fidélité et à grande échelle, en combinant la pureté des nanotubes de carbone et les techniques de l'industrie semi-conducteur », expliquent les fondateus. Projet en émergence, entre seed et série A, C12 Quantum Electronics est soutenu par Kima Ventures et par des business angels de renom, tels que Octave Klaba, fondateur d'OVHcloud, Alexis Le-Quoc, co-founder et CTO de Datadog, Jacques Delacour, fondateur et CEO d'Optis, Anne Bioulac, managing director d'Augustus Intelligence.

Prix du jury : Geoflex

Start-up en 2012, incubée à Incuballiance (l'incubateur technologique mutualisé du cluster Paris-Saclay créé en 2005) jusque 2017, puis installée à Massy sur le territoire de Paris-Saclay, Geoflex est un opérateur de services cloud améliorant les applications basées sur le GPS / GNSS (global navigation satellite system), offrant un positionnement jusqu'à quatre centimètres sur terre, en mer et dans les airs. La startup commercialise cette hypergéolocalisation universelle pour un grand nombre de cas d'utilisations, tels que les trains, voitures, navires, drones, smartphones, et collabore avec les leaders de ces secteurs tels que Airbus, le groupe Renault, ou encore la SNCF.

Distingué lors du CES 2019 par un “innovation award“ dans la catégorie “vehicule intelligence and self driving technology“, Geoflex compte parmi les membres de son board : Rodolphe Frugès (ex- Sigfox et Orange groupe), Christian Berté (ex- Amazon Logistics et Brinks USA), Jacques Neirynck (ex-Rank Xerox), Olivier Bordelanne (Demeter Ventures). Ayant un projet en développement en série B, les fondateurs souhaiteraient lever cinq millions d'euros auprès d'investisseurs.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?