AccueilÉconomieÉvry : Abolis Biotechnologies finaliste des Trophées INPI 2022

Évry : Abolis Biotechnologies finaliste des Trophées INPI 2022

Parmi les 15 finalistes des Trophées INPI 2022, Abolis Biotechnologies, basée en Essonne, à Évry, a été nominée.
Abolis Biotechnologies finaliste des Trophées INPI 2022.
© Abolis - Abolis Biotechnologies finaliste des Trophées INPI 2022.

Économie Publié le ,

Créés en 1991, les Trophées INPI récompensent des entreprises emblématiques de l’innovation française (Devialet, Agriconomie, Moustache Bikes ou encore Bioret Agri) se distinguant par l’exemplarité de leur stratégie de propriété industrielle. Ils soulignent aussi la capacité des entreprises à gérer leurs actifs immatériels et à en tirer parti dans leur stratégie de développement (CA, emplois, nouveaux produits, activité à l’export, partenariats, levées de fonds...).

Les Trophées INPI 2022

Cette année, le jury est présidé par Bernard Reybier, président du Conseil d’Administration de Fermob, entreprise lauréate des Trophées en 2013. Quinze PME et start-up sont en course pour incarner l’innovation à la française. Elles concourent dans les catégories export, industrie, innovation responsable, recherche partenariale, start-up.

L’INPI repère, au fil de l’année, les entreprises innovantes et prometteuses, susceptibles de concourir. Les entreprises sélectionnées remplissent alors un dossier, et un jury interne choisit trois entreprises pour chaque catégorie. Dans un second temps, un jury composé d’une quinzaine d’experts de l’innovation désigne un lauréat dans chaque catégorie.

Abolis Biotechnologies, une entreprise evryenne finaliste

Dans la Catégorie innovation responsable, Abolis Biotechnologies, située au Genopole d’Evry, en Île-de-France, a été nominée. Installée à Évry, elle développe des principes actifs, ingrédients et matières premières - des molécules essentielles aux industries -, avec un faible impact environnemental. Ses solutions sont basées sur le principe de la fermentation (comme pour le vin ou la bière), permettant de remplacer les molécules qui sont ou seront interdites d’utilisation dans l’industrie parce qu’elles sont toxiques pour l’humain ou la planète.

Ces nouveaux modes de production visent à sécuriser les chaînes d’approvisionnement, les volumes de production et à relocaliser la production de ces molécules sur le territoire européen. Grâce à sa maîtrise de technologies innovantes, la start-up accompagne les industriels des secteurs de la santé, de la nutrition et des cosmétiques dans leur transition écologique.

« Dès le début de la conception de nos solutions, nous avons protégé nos innovations avec les brevets, les marques et le secret industriel. Cette nomination aux Trophées INPI est une reconnaissance de notre modèle de valorisation de l’innovation. Elle consacre la manière dont nous pratiquons la propriété industrielle en interne et en utilisons son potentiel au quotidien », souligne Valérie Brunel, directrice générale. Créée en 2014, la société compte 50 salariés. Elle a déposé 18 brevets et 21 marques. Rendez-vous le 30 novembre prochain pour découvrir les lauréats.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 06 décembre 2022

Journal du06 décembre 2022

Journal du 29 novembre 2022

Journal du29 novembre 2022

Journal du 22 novembre 2022

Journal du22 novembre 2022

Journal du 15 novembre 2022

Journal du15 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?