AccueilTerritoireEssonne : A Grigny, le premier employeur privé risque de fermer
Emploi

Essonne : A Grigny, le premier employeur privé risque de fermer

Premier employeur privé de la ville la plus pauvre de France, le producteur de sandwichs Bergams, basé à Grigny, envisage la liquidation de l'entreprise après un mois et demi de grève des salariés.
Essonne : A Grigny, le premier employeur privé risque de fermer
© DR

Territoire Publié le ,

Ces salariés demandent le retrait d'un "accord de performance collective" (APC) qu'ils ont voté en janvier, mais dont ils dénoncent aujourd'hui les effets : baisse des salaires et augmentation des heures de travail. Dans cette entreprise emblématique de Grigny, une éventuelle liquidation serait un « drame social et une blessure territoriale », le maire communiste de Grigny, Philippe Rio.

Avec la crise sanitaire et un mois et demi de grève, « l'exploitation est désormais irrémédiablement compromise », juge la direction, estimant n'avoir « d'autre choix que d'envisager (...) l'ouverture d'une procédure de liquidation judiciaire ». Philippe Rio s'est tourné vers le Gouvernement pour demander une aide, estimant qu'il s'agit "d'une affaire nationale". Ses demandes d'intervention sont pour l'instant restées lettre morte.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 novembre 2022

Journal du29 novembre 2022

Journal du 22 novembre 2022

Journal du22 novembre 2022

Journal du 15 novembre 2022

Journal du15 novembre 2022

Journal du 08 novembre 2022

Journal du08 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?