AccueilLoisirs et CultureEmmanuel Macron va inaugurer le musée Dreyfus à Médan

Hommage Emmanuel Macron va inaugurer le musée Dreyfus à Médan

Le président de la République se rend à Médan afin d’inaugurer le musée consacré à l’affaire Dreyfus.
Emmanuel Macron va inaugurer le musée Dreyfus à Médan
© Adobe Stock

Loisirs et Culture Publié le ,

Le premier musée consacré à l’affaire Dreyfus ouvrira ses portes prochainement à Médan, au sein de la maison Zola. C’est Emmanuel Macron qui viendra l’inaugurer en personne. Le musée sera avant tout un lieu de mémoire consacré à Emile Zola à Alfred Dreyfus, et de manière générale, à l’affaire qui a secoué la France à la fin du XIXe siècle. Financé par l’homme d’affaires et mécène Pierre Bergé, le musée se veut un lieu de mémoire et de lutte contre les discriminations, notamment l’antisémitisme.

Un lieu à destination des scolaires

Ce lieu permettra notamment de raconter l’histoire de l’un des plus célèbres bagnards de l’histoire de France aux jeunes générations et aux écoliers et collégiens franciliens. L’établissement recevra principalement des groupes scolaires. Le musée exposera plus de 500 documents tels que des écrits manuscrits, des photographies, chansons, affiches d’époque liés à cette affaire historique. Louis Gautier, président de l’association Maison Zola rappelle le courage de l’homme mis en avant dans ce musée : « Alfred Dreyfus, l’homme qui ne plie ni devant ses juges, ni devant l’injure, l’officier courageux et intègre, le citoyen trahi et calomnié qui, en résistant aux machinations sauva les Français du déshonneur, lui, n’avait droit à aucun mémorial pour honorer son combat. C’est chose faite. ».

La mission de ce musée sera de « dire et montrer l’affaire » au public qui pourra s’interroger sur les questions de tolérance et de droits de l’homme durant la visite. Pour les gérants de ce musée, les problématiques soulevées par l’affaire Dreyfus sont toujours actuelles. Ce lieu permettra d’entretenir la mémoire selon Louis Gautier : « Chaque année, depuis plus d’un siècle, dans sa propriété de Médan, on rend hommage à l’auteur de « J’accuse ». Le projet d’en faire un lieu de mémoire et d’y établir un musée semblait donc naturel. Il était aussi impérieux de contrer le travail de sape du temps et de l’oubli. ».

Zola et Dreyfus réunis

Dans ce lieu, Alfred Dreyfus et Emile Zola seront honorés. Les deux hommes sont liés depuis la publication de la célèbre lettre J’accuse, signée par l’écrivain dans le journal L’Aurore en mars 1898. Il était naturel que le musée Dreyfus prenne place au sein de la célèbre maison d’Emile Zola, à Médan dans les Yvelines.

Pour réaliser ce projet, dix ans de travaux ont été nécessaires pour restaurer le site et lui redonner son aspect initial. Ces travaux ont été financés par Pierre Bergé, la fondation pour la mémoire de la Shoah, la Dilcrah et la Région Ile-de-France.

Emmanuel Macron sera le deuxième président de la Cinquième république à se rendre dans la Maison Zola, le dernier à s’y être rendu étant Jacques Chirac en 2002 pour le centenaire du décès de l’auteur.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?