AccueilSociétéEcole polytechnique : une enquête préliminaire ouverte pour viols et agressions sexuelles

Ecole polytechnique : une enquête préliminaire ouverte pour viols et agressions sexuelles

Après l’enquête interne lancée par l’X, la direction avait signalé ces faits auprès du procureur de la République. Aussi, le parquet d’Evry a décidé d’ouvrir une enquête préliminaire.
Ecole polytechnique : une enquête préliminaire ouverte pour viols et agressions sexuelles
© Adobe Stock

Société Publié le ,

Des « faits graves » de violences sexistes et sexuelles ayant été signalés l’an passé sur différents campus universitaire, l’X a lancé une enquête interne. Quelque 2097 réponses ont été enregistrées, soit un taux de participation de 61% (un taux très élevé pour ce type d’enquête, selon l’Ecole). L’objectif de l’école ? Evaluer la situation et adapter le plan de lutte contre ces faits. Les résultats de l’enquête, menée du 19 janvier au 6 février dernier, ont été communiqués aux étudiants le 3 mars, mettant en lumière des violences sexistes et sexuelles à l'X.

Les victimes sont très majoritairement des femmes et les auteurs sont très majoritairement des hommes, l’immense majorité des cas se produisant entre étudiants. L’école observe également qu’il existe une très forte corrélation entre consommation d’alcool et atteintes sexuelles ou sexistes. La grande majorité des cas déclarés ont eu lieu en lien avec des activités associatives ou des soirées privées, mais il y a également eu des atteintes sexuelles ou sexistes dans d’autres circonstances y compris les stages. L’enquête montre également que peu de cas ont été remontés à la cellule dédiée, qui « n’est clairement pas assez visible et peut être perçue comme liée à la hiérarchie ». Selon l’X, victimes font également peu appel au soutien proposé (médical, psychologique, cellule dédiée) et préfèrent s’ouvrir le cas échéant à leur entourage proche.

« Les faits rapportés de façon anonyme ne sont pas tolérables et ont entrainé une condamnation ferme et une réaction immédiate de la part de la direction », précise l’école, qui a émis un signalement auprès du procureur de la République le 15 février. Le parquet d’Evry a ouvert, de son côté, une enquête préliminaire le 13 avril dernier, pour “viols“, “agressions sexuelles“ et “tentatives d'agressions sexuelles et de viols“.

L’école a mis en branle un plan d’actions prévoyant le renforcement de mesures déjà mises en place. L’X veut notamment formaliser sa politique de « tolérance zéro » et les processus nécessaires à la constitution de sanctions. Elle envisage aussi de déployer des formations pour tous les élèves, avec des renforcements pour les acteurs de la vie associative. A savoir également, l’enquête sera régulièrement reconduite au cours des prochaines années pour mesurer l’évolution de la situation et adapter le plan en conséquence.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 juin 2022

Journal du28 juin 2022

Journal du 21 juin 2022

Journal du21 juin 2022

Journal du 14 juin 2022

Journal du14 juin 2022

Journal du 07 juin 2022

Journal du07 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?