AccueilTerritoireDix-neuf centres aux JO de Paris 2024

Dix-neuf centres aux JO de Paris 2024

Les sites pouvant accueillir les entraînements des pré-compétitions des athlètes olympiques et paralympiques sont désormais connus.
Dix-neuf centres aux JO de Paris 2024
© Wikimedia Commons

Territoire Publié le ,

La liste des centres de préparation aux JO qui accueilleront dans quatre ans les délégations pour leurs entraînements pré-compétitions est désormais connue. C'est le Comité d'organisation des jeux olympiques et paralympiques (Cojo), chargé de désigner ces sites pour tout le pays, qui vient de l'annoncer. Dans les Yvelines, un département qui accueille déjà cinq épreuves des JO de Paris 2024, 19 centres ont été retenus au total, et ce, sur l'ensemble du territoire.

Si Versailles a déjà été désignée pour l'organisation des épreuves d'équitation et de pentathlon moderne, trois équipements de la ville royale seront mis à contribution pour les entraînements pré-compétitions : le Centre sportif de Porchefontaine (pentathlon), le Club hippique de Versailles (dressage, saut d'obstacles) et le stade de la Boulie (hockey sur gazon). Non loin de la ville-préfecture, la commune de Vélizy proposera ses infrastructures pour la gymnastique artistique et le volleyball.

De Poissy à Saint-Quentin-en-Yvelines

à Poissy, les athlètes de basketball, boxe, cyclisme sur route, football, handball, judo, rugby à 7, triathlon olympique et paralympique investiront l'ensemble de la commune en vue de leur préparation. D'autres villes de la région ont attiré l'œil du Cojo : Croissy-sur-Seine (football), Maisons-Laffitte (équitation et rugby à 7), Saint-Germain-en-Laye (beach volley, football, hockey, rugby à 7) et Le Pecq (escrime, trampoline, judo).

A Saint-Quentin-en-Yvelines, le Vélodrome national sera à l'honneur (cyclisme de piste et pentathlon), les épreuves de VTT prendront place sur la colline de Montigny, le point culminant de l'Île-de-France, et la commune de Trappes accueillera les épreuves de BMX. Cette dernière a également vu son gymnase Paul Mahier être désigné centre de préparation pour les gymnastes. Le Complexe sportif Maurice Baquer, situé à Guyancourt, sera quant à lui au service des judokas. Enfin, on citera Buchelay (Judo), l'agglo de Grand Paris Seine et Oise (Aviron), Gargenville (badminton olympique et paralympique) et Rambouillet (pentathlon moderne). n

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?