AccueilSociétéDes rodéos urbains intolérables
VAL-D’OISE

Des rodéos urbains intolérables

Quelques jours après un rodéo urbain qui a gravement blessé une petite fille dans le Val-d’Oise, sa mère a décidé d’attaquer l’État pour « inaction ». Le phénomène prend de l’ampleur, notamment en région parisienne.
Des rodéos urbains intolérables
© Adobe Stock

Société Publié le ,

Rodéos urbains, motorisés, sauvages... Quel que soit leur nom, malgré la loi du 3 août 2018, leur nombre est en progression. Ils sont pourtant passibles d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. Même si les chiffres de saisies et d’interpellation sont en hausse constante, l’État a du mal à juguler le phénomène.

Gérald Darmanin intensifie la lutte

Alors qu’une petite fille de 7 ans a été gravement blessée, au début du mois, dans le Val-d’Oise, sa mère vient de décider d’attaquer l’État. Selon l’avocat de la famille, « Il y a une inaction de l'État et la meilleure preuve, c'est le fait que ce fléau revienne quelques jours après le drame à Colmar. Il y a des responsabilités individuelles qui sont incontestables. Mais il y a aussi une responsabilité collective, car il y a un État qui refuse de faire appliquer le droit et qui ne veut pas mettre fin de manière durable et pérenne à ce phénomène ».

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a pourtant indiqué vouloir procéder à une « intensification des contrôles » sur tout le territoire national. Le ministre a notamment indiqué que 2 900 opérations de police ont été menées en une semaine, débouchant sur 157 saisies et 338 interpellations.

« J’ai donné instruction d’intensifier encore notre action. Chaque commissariat mènera au moins trois opérations anti-rodéos par jour. Je ferai tout pour protéger les honnêtes gens contre ces délinquants » a-t-il annoncé dans un tweet. Ce sont ainsi plus de 42 000 personnes qui ont été interpellées à la suite de ces opérations, qui ont mobilisé 14 000 agents des forces de l’ordre en France.
Si les contrôles ont principalement eu lieu dans le Nord et les Bouches-du-Rhône, des opérations ont également été menées dans les Yvelines et le Val-de-Marne. Dans le Val-d’Oise, ce sont plus de 530 interventions des forces de l’ordre qui ont été réalisées depuis avril…

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner

Journal du27 septembre 2022

Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 13 septembre 2022

Journal du13 septembre 2022

Journal du 06 septembre 2022

Journal du06 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?