AccueilSociétéDes masques inclusifs pour les publics sourds et malentendants

Des masques inclusifs pour les publics sourds et malentendants

Le Département poursuit aujourd'hui son action en faveur des populations les plus fragiles en équipant 300 de ses agents, dans les lieux ouverts au public, de masques de protection, permettant la lecture labiale à destination des personnes sourdes et malentendantes.
Des masques inclusifs pour les publics sourds et malentendants
© Département de l'Essonne - Les masques remis aux représentants de l'association "Des mains pour s'entendre", lors de la récente assemblée.dépar

Société Publié le ,

Pour « ne laisser personne de côté dans la crise », le Département a commandé des masques de prorection “inclusifs”, permettant la lecture labiale à destination des personnes sourdes et malentendantes. Ces masques lavables sont produits par l'Association des paralysées de France. Ils sont destinés aux 300 agents dans les structures d'accueil du Département – Maisons Départementales de l'Enfance, Maisons Départementales des Solidarités, Maisons Départementales des Personnes Handicapées, Hôtel du Département... – et aux personnels des structures PMI – Protection maternelle et infantile – au contact des publics.

150 masques pour l'association “Des mains pour s'entendre”

Par ailleurs, lors d'échanges avec les acteurs du territoire, l'association “Des mains pour s'entendre”, une structure implantée à Vigneux, intervenant sur tout le territoire, qui sensibilise à la langue des signes française et a fait part des difficultés rencontrées actuellement par ses adhérents avec le masque.

Le Département a donc décidé d'équiper cette structure de 150 masques.

Les masques ont été distribués lors de l'assemblée départementaledu 28 septembre dernier.

Pour François Durovray, le président du Département, « L'accès aux services publics est un droit, personne ne doit y renoncer pour des raisons matérielles ou sanitaires. Dans le contexte de l'épidémie de coronavirus avec le port généralisé du masque dans l'espace public, il s'agit de permettre aux personnes sourdes et malentendants de pouvoir communiquer dans des conditions sécurisées. C'est la raison pour laquelle les 300 agents des services départementaux accueillant du public seront équipés de masques inclusifs. Mon souhait est également de pouvoir fournir prochainement un masque inclusif aux 829 essonniens bénéficiant d'un forfait surdité ainsi que leurs proches. Nous ne voulons laisser personne sur le bord de la route, en particulier les personnes les plus fragilisées par la crise. »

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?