AccueilTerritoireDes carburants alternatifs dans la Vallée de Seine

Des carburants alternatifs dans la Vallée de Seine

VNF, Haropa, GRTgaz et la Banque des Territoires viennent d'officialiser une convention de partenariat de 24 mois pour faire émerger une offre cohérente d'avitaillement de carburants alternatifs en bord de voie d'eau dans la Vallée de Seine.
Des carburants alternatifs dans la Vallée de Seine
©DR

Territoire Publié le ,

Dans un contexte marqué par une réglementation de plus en plus exigeante en matière d'émissions de gaz à effet de serre et de polluants locaux, et « convaincus du rôle essentiel du mode fluvial dans la transition énergétique des mobilités », Voies navigables de France (VNF), Haropa, GRTgaz et la Banque des Territoires s‘engagent dans le projet AviCAFE (Avitaillement en carburants à faibles émissions).

Les quatre partenaires ont décidé d'allier leurs compétences en tant que gestionnaire d'infrastructures fluviales, portuaires, de transport de gaz et acteur financier au service de l'intérêt général dans le but de couvrir les différents enjeux de la transition énergétique et d'apporter une vision cohérente du développement des carburants “propres” dans le bassin de la Seine.

Ce projet est soutenu par la Délégation interministérielle au développement de la Vallée de la Seine (DIDVS) et cofinancé par les Régions Normandie et Île-de-France et par l'Ademe au titre du CPIER Vallée de la Seine (Contrat de plan interrégional Etat-Régions). Il vise dans un premier temps à identifier les solutions techniques les plus pertinentes pour les différents usages du fleuve, parmi lesquelles le gaz naturel, l'hydrogène, l'électricité et les carburants de synthèse avancés.

En concertation avec les acteurs du secteur énergétique et du fluvial, il s'agira dans un deuxième temps de définir une stratégie de déploiement de l'offre d'avitaillement qui s'appuiera sur les démarches déjà engagées par les territoires et sur les synergies possibles d'avitaillement entre les différents modes de transport (fluvial, maritime, ferroviaire, routier).

Ce partenariat poursuit un double objectif : proposer des éléments d'aide à la décision aux collectivités et aux investisseurs et favoriser et accélérer la transition énergétique du secteur fluvial.

Pour répondre à ces deux objectifs, les partenaires du projet publieront, fin 2021, un rapport de diagnostic prospectif du développement de l'offre d'avitaillement en carburants alternatifs en bord de voie d'eau, ainsi qu'un guide pratique début 2022 présentant des recommandations techniques en matière d'aménagement et de maillage du réseau d'avitaillement.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?