AccueilSociétéCyberattaque : en 2023, le Centre hospitalier Sud Francilien modernise son système d’information

Cyberattaque : en 2023, le Centre hospitalier Sud Francilien modernise son système d’information

Après la cyberattaque du 20 août dernier, le Centre hospitalier Sud Francilien (CHSF) a décidé de lancer, en 2023, la reconstruction de son système d’information.
le Centre hospitalier Sud Francilien modernise son système d’information
© CC BY SA 3.0 / Poudou99 - le Centre hospitalier Sud Francilien modernise son système d’information

Société Publié le ,

« Depuis le mois d’octobre, et conformément aux engagements pris, le CHSF a repris en charge tous les patients dans toutes ses spécialités », souligne l’établissement, qui précise disposer d’une capacité d’hospitalisation conventionnelle de 864 lits en Médecine Chirurgie Obstétrique et Psychiatrie.

Le CHSF témoigne d’une très forte reprise d’activité, avec un taux d’occupation de 85 %, contre 58 % au lendemain de la cyberattaque. Il faut souligner que 81 lits n’ont pas pu être rouverts depuis un an, du fait des difficultés à recruter le personnel paramédical.

L’établissement enregistre par ailleurs plus de 220 passages par jour aux urgences adultes et 140 aux urgences pédiatriques. « Nos équipes sont en première ligne des tensions liées aux épidémies hivernales. Le CHSF remplit son rôle et ses missions de recours dans le domaine des soins critiques (notamment la prise en charge des AVC et celle des urgences chirurgicales) », poursuit l’établissement, qui souligne que cette fréquentation correspond à l’activité conventionnelle de l’établissement.

Après la cyberattaque, la reconstruction du système d’information

S’agissant donc du système d’information (SI), les équipes de l’hôpital sont parvenues à remettre en service plus de 90 % de la capacité du système. Et ce, 117 jours après la cyberattaque qui l’avait frappé. Durant cette période, la cartographie applicative technique et métiers du système d’information a été remise à jour. « C’est sur cette base que s’amorce la reconstruction, dans le respect du calendrier prévu », ajoute le CHSF, qui prévoit un chantier d’une durée de 12 à 18 mois. Certaines missions sont donc confiées à des partenaires spécialisés.

Cette transformation de l’infrastructure informatique a pour objectif de la rendre plus résiliente, c’est-à-dire capable de résister et de limiter les impacts des cyberattaques. L’idée est aussi de la rendre plus performante, de manière à garantir un fonctionnement fluide et stable du système d’information. L’hôpital reverra notamment sa politique de stockage et l’accès à toutes les applications du SI.

Sur les quelque 4,5 millions d’euros nécessaires à la bonne marche du projet, 33 % sont consacrés au renouvellement des équipements dits sensibles et obsolètes. Les investissements directement liés à la sécurité informatique sont chiffrés à hauteur de 760 000 euros. Ce projet est mis au service, plus globalement, d’un projet visant à favoriser l’attractivité du CHSF.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 31 janvier 2023

Journal du31 janvier 2023

Journal du 24 janvier 2023

Journal du24 janvier 2023

Journal du 17 janvier 2023

Journal du17 janvier 2023

Journal du 10 janvier 2023

Journal du10 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?