AccueilTerritoireCrise sanitaire : le Département continue à soutenir les Essonniens

Crise sanitaire : le Département continue à soutenir les Essonniens

La collectivité continue d'adopter des mesures d'urgence pour faire face aux répercussions économiques et sociales du deuxième confinement.
Crise sanitaire : le Département continue à soutenir les Essonniens
© Département 91

Territoire Publié le ,

Avec la volonté de soutenir les artisans, commerçants, agriculteurs et TPE-PME du territoire, le Département de l'Essonne a déployé un plan d'urgence dès la première vague. « Les conséquences dramatiques de la deuxième vague sur les artisans et commerçants, particulièrement pénalisés par le reconfinement, nécessitent un nouveau soutien », se défend la collectivité, qui précise que le premier dispositif d'urgence est donc renouvelé, toujours à destination de ces acteurs s'ils vivent et exercent sur le territoire. L'aide, individuelle, est de 800 euros, sous conditions de ressources. Quelque 62 artisans et commerçants essonniens avaient pu bénéficier de cette aide d'urgence au printemps dernier.

Le Département a par ailleurs décidé de maintenir ouverts l'ensemble des restaurants scolaires. L'objectif affiché, « Permettre à tous les élèves de bénéficier de repas de qualité ». Toutefois, des adaptations sont possibles seront possibles dans le cadre de ce deuxième confinement. En effet, si le principal du collège le permet, les parents pourront retirer leurs enfants de la demi-pension pour les faire basculer dans le régime de l'externat.

Les dispositifs à destination des jeunes

L'Assemblée départementale avait par ailleurs mis en place le 1er juillet dernier une aide financière “Tremplin citoyen spécial Covid” pour les jeunes qui se sont investis auprès des associations éducatives et caritatives. Les missions étaient variées : collecte alimentaire, soutien aux personnes isolées, accompagnement scolaire des plus jeunes... Les demandeurs ayant bénéficié du dispositif Tremplin classique pouvaient également prétendre à cette aide. La collectivité, qui a reçu à fin octobre quelque 359 dossiers, a souhaité prolonger cette aide pour toute la durée de la période d'état d'urgence sanitaire, et ce, de façon rétroactive, soit du 14 octobre au 16 février 2021. Les dossiers pourront être reçus jusqu'au 1er juillet 2021. Cette aide pourra de nouveau se cumuler avec une aide financière du Tremplin citoyen classique (sous réserve que 10 % du projet reste à la charge du jeune).

L'Assemblée a, en outre, approuvé la mise en place d'un « Tremplin Covid social ». Il s'agit d'aider les associations ayant besoin de bénévoles en renfort pour la collecte et la distribution alimentaire, les maraudes, la gestion d'épiceries sociales ou pour le soutien aux personnes âgées et handicapées. Avec une entrée en vigueur rétroactive à partir du 14 octobre, cette aide sera proposée, jusqu'à la fin de la période d'urgence sanitaire, aux jeunes qui s'engagent au sein de ces associations pour une durée de 80 heures. Son montant de 800 euros servira ensuite à financer un projet sur une thématique du Tremplin citoyen classique (mobilité, études, santé et logement). n

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?