AccueilSociétéCoupures d’électricité : l’Association des Maires d’Île-de-France se dit mobilisée et attentive

Coupures d’électricité : l’Association des Maires d’Île-de-France se dit mobilisée et attentive

L’Association des Maires d’Île-de-France (Amif) s’efforce d’accompagner les communes et de leur apporter des réponses, face au risque de coupures d’électricité cet hiver.
Stéphane Beaudet, Président de l'AMIF.
© DR - Stéphane Beaudet, Président de l'AMIF.

Société Publié le ,

Des délestages, c’est-à-dire des coupures d’électricité dirigées, pourraient être planifiés par RTE cet hiver pour faire face à une demande énergétique qui serait trop importante. Dans ce contexte, l’Association des Maires d’Île-de-France a organisé une réunion d’information début novembre, avec RTE et Enedis. L’objectif ? Informer le plus tôt possible les élus franciliens sur le sujet, en présentant notamment EcoWatt, l’outil permettant d’accéder aux informations sur la consommation d’électricité et d’agir en vue d’éventuelles coupures.

Les coupures d'électricité inquiètent l'association des Maires d'Île-de-France

Parallèlement, soucieuse d’assurer la continuité des services publics essentiels et la protection des populations les plus fragiles, l’Amif a interpellé, via un courrier, le préfet de la Région. Les élus franciliens ont notamment demandé que les services d’accueil et d’éducation de la petite enfance, mais également les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), soient comptabilisés comme « usagers prioritaires » (services protégés des délestages par un arrêté du 5 juillet 1990).

Les élus s’inquiètent face au danger que ferait courir la cessation ou la réduction brutale d’activité de ce type établissements identifiés comme sensibles. « D’autant plus que selon la circulaire du 30 novembre dernier de la Première ministre à destination des préfets, il incombe à ces derniers de s’organiser conjointement avec les maires pour protéger les personnes vulnérables », poursuit l’Amif dans ce courrier. L’Amif a également souhaité qu’un bilan de la journée de test national du 9 décembre soit adressé aux maires, ces derniers étant les principaux organisateurs de ces délestages.

L'Amif "mobilisée et vigilante"

L’Amif a, par ailleurs, publié un kit de communication, destiné aux élus, leur indiquant comment « agir face aux coupures ». Mieux informer ses administrés sur le délestage et les bonnes pratiques à adopter, communiquer de manière efficace auprès de sa population et des entreprises, associer sa collectivité à la démarche EcoWatt… Tels en sont les principaux points.

Au-delà, l’Amif se dit mobilisée et vigilante sur l’évolution de la situation. En effet, « une coupure du réseau général électrique, même temporaire, met en danger la continuité des services publics essentiels ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 31 janvier 2023

Journal du31 janvier 2023

Journal du 24 janvier 2023

Journal du24 janvier 2023

Journal du 17 janvier 2023

Journal du17 janvier 2023

Journal du 10 janvier 2023

Journal du10 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?