AccueilLoisirs et CultureChâteau de Versailles : le Buffet d’eau du Grand Trianon rénové
patrimoine

Château de Versailles : le Buffet d’eau du Grand Trianon rénové

Cette fontaine monumentale sera restaurée jusqu’au printemps 2023, grâce au mécénat de la Fondation Bru.
Château de Versailles : le Buffet d’eau du Grand Trianon rénové
© Chateau de Versailles

Loisirs et Culture Publié le ,

La restauration du Buffet d’eau est un chantier patrimonial majeur pour le château de Versailles. Il faut dire que sa dernière restauration remonte à 1892. Le Buffet d’eau présente aujourd’hui de nombreuses altérations, tant sur les marbres et les différents décors et figures sculptées de plomb, que sur le fonctionnement des effets d’eau. La restauration portera sur l’ensemble de la composition, sur le rétablissement de la fontainerie et de l’étanchéité, ainsi que sur la requalification des abords du bassin.

Le chantier nécessitera l’intervention de savoir-faire très spécifiques : marbrerie, fontainerie, soudure, ingénierie hydraulique. Après le rétablissement de la boucle hydraulique des jardins de Trianon, mené entre 2019 et 2021 grâce au mécénat de la Fondation Bru, ce chantier permettra la renaissance d’une fontaine méconnue mais monumentale des jardins de Trianon qui retrouveront ainsi une partie de leur magnificence voulue par Louis XIV pour sa résidence de campagne.

Une fontaine monumentale

Situé dans les jardins du Grand Trianon, le Buffet d’eau est une fontaine monumentale d’inspiration italienne. Elle a été construite par Jules Hardouin-Mansart en 1702, puis modifiée et adaptée à plusieurs reprises, selon les directives de Louis XIV. Malgré son aspect frontal, cette imposante structure mesure 12 mètres de profondeur, de l’avant du bassin au dos de la maçonnerie. Dès sa création, de multiples effets d’eau animaient ce bassin édifié en cascade, dont chaque degré forme un effet de nappe, alimentant ensuite la série de vasques de marbre blanc. Des jets obliques jaillissaient de quatre masques représentant les vents (Borée, Euros, Auster, Zéphyr) et ornant la paroi du degré inférieur. La polychromie des marbres se trouvait alors magnifiée par le scintillement des eaux.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 13 septembre 2022

Journal du13 septembre 2022

Journal du 06 septembre 2022

Journal du06 septembre 2022

Journal du 30 août 2022

Journal du30 août 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?