AccueilLoisirs et CultureChâteau de Versailles : la restauration du bassin du Char d’Apollon va débuter

Château de Versailles : la restauration du bassin du Char d’Apollon va débuter

Ce chef-d’œuvre du château de Versailles entame sa restauration en décembre, grâce au mécénat du groupe marseillais CMA-CGM. Son état nécessitait une intervention urgente.
Restauration du bassin du Char d’Apollon.
© Thomas Garnier - Restauration du bassin du Char d’Apollon.

Loisirs et Culture Publié le ,

1927. C’est la date à laquelle la dernière grande campagne de restauration du bassin du Char d’Apollon s’est terminée. Le groupe sculpté avait été restauré en atelier quatre ans durant. Des interventions ponctuelles, concernant notamment les têtes des chevaux qui s'affaissaient, ont également été menées en 1955, puis en 1981. Malgré un entretien régulier, cet ensemble sculpté, sollicité par les jeux d'eau, présente aujourd'hui des désordres importants. Déformations structurelles liées à la corrosion des armatures internes, altérations profondes du plomb, forte érosion des revêtements de surface…. Cet état nécessitait une intervention urgente. Par ailleurs, les effets d’eau actuels sont désorganisés et très éloignés de leur conception historique initiale.

La restauration complète du bassin du bassin du char d'Appollon

Aussi, la nouvelle campagne va débuter en décembre, avec la dépose complète du groupe sculpté. L’objectif ? Acheminer le tout en atelier, où les 13 sculpture de plomb seront entièrement restaurée et redorées. En parallèle, le socle en pierre du groupe sera consolidé sur place, tout comme le réseau hydraulique, dont la restauration sera réalisée par les fontainiers du château. Le chantier se finalisera par la repose de l’ensemble sculpté restauré. De nouveau ajutages seront créés par les fontainiers pour rétablir les effets d’eau originels. La mise en lumière du bassin et de la statuaire sera aussi entièrement repensée.

Fontaine emblématique du Versailles de Louis XIV, le char d’Apollon représente le dieu du soleil sur son char, attelé à quatre chevaux, et lancé dans une course folle symbolisant le lever de l’astre du jour. Elle est située au centre de la Grande perspective, à l’extrémité de l’Allée royale. Exécutée par Jean-Baptiste Tuby, entre 1668 et 1670, au cœur du règne de Louis XIV, la fontaine a été réalisée à la manufacture des Gobelins.

Assez monumentale, cette sculpture en plomb pèse environ 30 tonnes. Elle se compose de 13 statues. Au centre, Apollon est accompagné d’un amour sur son char, attelé de quatre chevaux. Les quatre points cardinaux de l'ensemble sont occupés par des tritons, tandis que les pans coupés portent des dauphins. Chaque sujet sculpté adopte une posture jaillissante unique et participe au dynamisme de l’ensemble.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 novembre 2022

Journal du29 novembre 2022

Journal du 22 novembre 2022

Journal du22 novembre 2022

Journal du 15 novembre 2022

Journal du15 novembre 2022

Journal du 08 novembre 2022

Journal du08 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?