AccueilSociétéCasser “les ghettos urbains”

Casser “les ghettos urbains”

La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, estime dans un entretien au Journal du Dimanche « qu'on n'éradiquera pas l'islamisme si on ne casse pas les ghettos urbains », dénonçant un « séparatisme urbain ».
Casser “les ghettos urbains”
© Adobe Stock

Société Publié le ,

«Ces ghettos (...) favorisent l'entre-soi, le repli communautaire et l'endoctrinement », estime la présidente de la Région. « Devant ce séparatisme urbain, le Gouvernement détourne la tête », dénonce-t-elle, regrettant que « l'amorce d'une réflexion sur la banlieue il y a deux ans, avec le plan Borloo, a été tuée dans l'œuf ». Interrogée sur un éventuel lien entre « terrorisme et immigration », la présidente de la région Ile-de-France estime « qu'il faudrait être aveugle pour ne pas (le) voir ».

« L'ennemi, c'est l'islamisme, lié à l'islam politique, cette idéologie qui lave le cerveau de Français et de migrants et les pousse à prendre les armes contre la France», poursuit-elle dans le JDD.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?