AccueilTerritoireBrétigny-sur-Orge : les pompiers rentrent à la maison

Brétigny-sur-Orge : les pompiers rentrent à la maison

Le Centre d'incendie et de secours de Brétigny-sur-Orge a été fermé, suite à la contamination de plus d'une dizaine de personnes.
Brétigny-sur-Orge : les pompiers rentrent à la maison
© SDIS 91

Territoire Publié le ,

Une caserne bien vide. Le Centre d'incendie et de secours (CIS) de Brétigny-sur-Orge a dû fermer ses portes toute la semaine dernière en raison d'un cluster Covid-19. C'est la CGT qui a souhaité réunir la commission de santé, sécurité, et conditions de travail (CSSCT) de manière extraordinaire. A son terme, il a été décidé de fermer le centre jusqu'au 18 janvier. En effet, quelque 13 cas avaient été détectés sur les 53 sapeurs-pompiers que compte le site.

La continuité des secours a pu être assurée par trois centres d'incendies et de secours situés à proximité (Arpajon, Marolles-en-Hurepoix et Vert-le-Grand), dont certains ont vu leurs effectifs être renforcés. Durant la période de fermeture, les locaux et les équipements ont été désinfectés de fond en comble par une entreprise spécialisée. Les personnels ont, quant à eux, été invités à réaliser un test RT-PCR pour pouvoir reprendre le travail. La sanction contre le sapeur-pompier suspecté d'être venu travailler avec des symptômes, d'abord envisagée, n'a finalement pas été prononcée.

Par ailleurs, le centre de vaccination du SDIS contre la Covid-19 a ouvert ses portes le 12 janvier. Quelque 80 personnels, qui avaient pris rendez-vous, ont été vaccinés (sapeurs-pompiers, personnels administratifs, techniques et spécialisés de plus de 50 ans et tous les agents ayant des comorbidités). Au total, 396 personnes sont concernées en Essonne.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?