AccueilTerritoireVal d'Oise : Bessancourt en guerre contre les dépôts sauvages

Val d'Oise : Bessancourt en guerre contre les dépôts sauvages

Le 10 juin, la Ville a décidé de lancer une vaste opération de nettoyage, avec la participation de la Région, du Département du Val-d'Oise et de la Communauté d'agglomération du Val Parisis. Bessancort prend, par ailleurs, des mesures radicales pour lutter contre « cette délinquance environnementale que représente le dépôt illégal de déchets en pleine nature ».
Val d'Oise : Bessancourt en guerre contre les dépôts sauvages

Territoire Publié le ,

Eaux usées, métaux lourds et dépôts sauvages… La plaine de Bessancourt souffre, depuis près de deux siècles de pratiques polluantes, qui ont durablement endommagé les sols. Cette partie du territoire de la ville est devenue « une décharge à ciel ouvert imposante en Ile-de-France ».

Aujourd'hui, ce sont près de 300 tonnes de déchets illégaux qui défigurent cet espace agricole de 300 hectares, « empêchant les habitants d'y avoir accès et de profiter de la nature ». Pour sauver cette plaine, qui représente 60 % de son territoire, la Ville a pris la décision de s'attaquer radicalement à la pollution permanente due à la délinquance environnementale, pour un coût global de 150 000 euros. Objectif affiché : mettre un coup d'arrêt net aux dépôts illégaux et opter pour des mesures renforcées pour lutter contre cette criminalité.

Aujourd'hui, l'avenir de la plaine agricole est entre les mains d'une nouvelle génération de cultivateurs, éleveurs et maraîchers qui vont, par leur activité, « fournir des produits locaux de qualité aux habitants et valoriser un paysage en déshérence pour en faire un espace naturel ouvert à tous ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?