AccueilTerritoireArgenteuil : des effectifs supplémentaires pour lutter contre le trafic de drogue

Argenteuil : des effectifs supplémentaires pour lutter contre le trafic de drogue

Lors de son récent déplacement dans la commune, Gérald Darmanin a annoncé l’arrivée en renfort d’une cinquantaine de policiers pour lutter contre le trafic de stupéfiants, une priorité du ministère de l’Intérieur.
Argenteuil : des effectifs supplémentaires pour lutter contre le trafic de drogue
© Adobe Stock

Territoire Publié le ,

Le ministre a souhaité se rendre au commissariat d’Argenteuil dans la soirée du dimanche 14 novembre dernier suite aux nouvelles violences qui s’y sont déroulées. A l’occasion de ce déplacement surprise dans le commissariat d’Argenteuil, qui compte aujourd’hui 270 agents des forces de l’ordre, Gérald Darmanin a annoncé l’arrivée de 587 policiers et gendarmes en Ile-de-France dans les sept mois à venir, dont environ 50 dans cette commune du Val d’Oise. Dans le détail, 26 policiers arriveront au 1er janvier 2022, suivis d’une vingtaine au cours du premier semestre de l’année prochaine.

Les nouveaux arrivants auront pour mission, outre d’assurer la sécurité publique, de lutter contre le trafic de stupéfiants.

Le maire de la ville Georges Mothron s’est réjoui de ces annonces, se disant « heureux d’entendre que les demandes de renfort d’effectifs réalisées depuis de nombreuses années semblent avoir été entendues ». satisfaction partagée par députée LREM Fiona Lazaar, qui a insisté sur nécessité du droit des citoyens, « y compris dans les territoires les plus populaires, d’avoir droit à la tranquillité et à la sécurité ».

Des chiffres inquiétants

En effet, selon les derniers rapports du ministère, les saisies de cannabis dans la région francilienne ont augmenté de 20 % les dix premiers mois de 2021, par rapport à la même période en 2020. Celles de cocaïne marquent une hausse de 80 %, avec + 7 tonnes récupérées par les forces de l’ordre par rapport à l’an dernier. S’agissant enfin de l’héroïne et de l’ecstasy, les saisies ont augmenté respectivement de 35 % et 17 %. Enfin, ce sont près de 10 000 personnes qui ont été condamnées pour des infractions liées au trafic de stupéfiants dans la région, soit + 40 %, depuis le début de l’année.

« La lutte contre la drogue dans tous les quartiers, à Argenteuil comme ailleurs, est une lutte de tous les jours », a souligné Gérald Darmanin, ajoutant : « Il n’y a pas de quartier perdu pour la République, il y a des quartiers difficiles ».

 

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?