AccueilÉconomieA Versailles, des canapés 100 % personnalisables

A Versailles, des canapés 100 % personnalisables

L'entreprise familiale France Canapé vient d'ouvrir une nouvelle boutique de 400 m2, rue du Maréchal Foch, proposant des canapés haut de gamme et personnalisables.
A Versailles, des canapés 100 % personnalisables

Économie Publié le ,

Canapés d'angles, canapés convertibles ou fixes, canapés en tissu ou en cuir, fauteuils, divans… La nouvelle boutique versaillaise de France Canapé, véritable “bateau amiral” de l'entreprise née il y a 20 ans dans le Marais, propose tous types de produits. Mais son atout maître est sans doute la possibilité offerte, concernant les canapés convertibles, de s'offrir un produit à 100 % sur-mesure. Qu'il s'agisse de la capacité d'accueil, du coloris ou des revêtements, l'idée est de pouvoir s'offrir un produit unique. « Comme pour les voitures ou le prêt-à-porter, aujourd'hui la tendance est à la personnalisation », explique Jonathan Partouche, du pôle commercialisation de France Canapé. L'ouverture du magasin, rue du Maréchal Foch, est intervenue dès la fin du dernier confinement. Son premier étage est consacré aux fauteuils contemporains, tandis que le sous-sol d'exposition, de quelque 200 m2, est réservé aux canapés designs et aux canapés-lits convertibles et personnalisables.

Des produits “haut de gamme”

Si, chez France Canapé, le panier moyen s'élève à près 3 000 euros, deux nouvelles gammes lancées concomitamment à l'ouverture de cette nouvelle boutique devraient permettre de rendre la marque plus accessible : les collections Primo Confort et Palais Royal. « Elles vont tendre à répondre à une clientèle au budget un peu plus restreint, que nous ne touchons pas aujourd'hui, avec des prix démarrant à 1 500 euros pour l'une et moins de 2 000 euros pour l'autre », détaille Jonathan Partouche. Les produits sont exclusivement fabriqués en Europe (et à la marge en France), le pays variant selon la provenance des matériaux.

« L'opportunité s'est faite sur Versailles. Ce fût une belle surprise pour nous, les boutiques versaillaises étant généralement assez petites. Nous avons eu la chance d'être choisi par la mairie sur ce très bel emplacement », ajoute Jonathan Partouche, expliquant que l'image de marque, les produits, l'histoire de l'entreprise ou encore sa renommée ont convaincu la municipalité. Il s'agit par ailleurs de la dixième boutique de la “maison” et de la plus vaste. « Nous avons très bien été accueillis par les Versaillais, qui ont majoritairement indiqué apprécier notre venue. Notre offre correspondait concrètement à un besoin des habitants », conclut Jonathan Partouche.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?