AccueilÉconomie18,2 millions d'euros attribués à la SATT

18,2 millions d'euros attribués à la SATT

Après une évaluation, le Gouvernement a décidé de reconduire la SATT Paris-Saclay avec une nouvelle tranche de financement de 18,2 millions d'euros.
18,2 millions d'euros attribués à la SATT
@DR

Économie Publié le ,

À l'heure d'un changement d'actionnariat qui ouvre une nouvelle phase pour la structure, l'Université Paris-Saclay, le CNRS, l'IP Paris, le Secrétariat général pour l'investissement (SGPI) et Bpifrance témoignent de l'apport de la SATT pour l'écosystème du Cluster Paris-Saclay et la création de start-up deeptech.

La SATT Paris-Saclay, filiale de la Fondation de coopération scientifique Campus Paris-Saclay – Université Paris-Saclay, CNRS, Institut Polytechnique de Paris – , développe la compétitivité des entreprises par l'innovation, en valorisant les technologies, les compétences ou les expertises provenant des chercheurs, laboratoires du Cluster Paris-Saclay. Son cœur de métier est la maturation d'innovation sur les plans technologique, juridique et économique. La SATT Paris-Saclay travaille en étroite collaboration avec les entreprises, pour réaliser des projets de maturation co-construits et pour développer des services d'innovation. Elle propose à l'industrie des licences d'exploitation sur les technologies matures.
Comme le souligne son président, Xavier Apolinarski, « La SATT est l'outil commun du Cluster Paris-Saclay qui fédère les forces de l'écosystème. Je veux qu'elle soit l'actrice qui permette aux industriels de se connecter aux laboratoires de Paris-Saclay et de trouver les ressources technologiques qui correspondent à leur besoin d'innovation. »

Satisfaction des acteurs

Ces résultats sont salués par Claude Girard, directeur du programme « valorisation de la recherche » au SGPI qui estime que la SATT « va dans le bon sens ». Pour lui, « Ce qui est révélateur, c'est la satisfaction des acteurs qui ont bénéficié des programmes de maturation de la SATT. C'est un outil porté par les académiques qui a prouvé sa faculté d'écoute du monde industriel, qui permet de connecter les projets au marché avec la garantie d'avoir des débouchés. »
Pour Sonia Falourd, « La SATT fonctionne bien, et j'apprécie en tant qu'administratrice de Bpifrance la transparence de la SATT avec sa gouvernance. »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 04 octobre 2022

Journal du04 octobre 2022

Journal du27 septembre 2022

Journal du 21 septembre 2022

Journal du21 septembre 2022

Journal du 13 septembre 2022

Journal du13 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?